Un projet de l’Association Burkinabè de Fundraising Documents utiles Chercher partenaires

Accueil

Change the Game, une stratégie au service du développement communautaire !

 

ABF en collaboration avec son partenaire Wilde Ganzen, met en oeuvre, au Burkina Faso, le programme "Change the Game" qui veut dire "changer le jeu". « Change the Game », donne une autre vision de la mobilisation des ressources,  et surtout renforce les capacités des Associations à Base Communautaire (ABC) pour la mobilisation des ressources locales ainsi que la mobilisation du support ou plaidoyer. C’est un programme en ligne, gratuit et accessible à tous.  L’ABF est la locomotive du programme au Burkina Faso et en Afrique francophone.

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ACTUALITE

-------------------------------------------------------------------------------

 

ACOVID-19 : Remise de don à Kokologho (Vendredi 05/06/2020)

 

 

 

 

APPELS A PROJETS ACTUELS-

Voici quelques appels à projets actuels. Si vous voulez un appui technique pour monter et soumettre votre projet, ABF peut vous aider à trouver le meilleur accompagnement. N'hésitez pas à nous contacter.

_______________________________________________________________________

 

Beyond the Grid Fund for Africa lance un

appel à propositions (Burkina Faso, Liberia et Zambie)

 

Date limite : 30 octobre 2020

Donateur : Au-delà du Grid Fund for Africa (BGFA)

Subvention : Plus 1 000 000 $


 

 

Le Fonds Beyond the Grid pour l'Afrique (BGFA) a lancé un nouvel appel à propositions (BGFA1) - Rounding Rounds - invitant les entreprises d'énergie hors réseau à concourir pour obtenir un financement BGFA pour l'expansion dans les pays d'Afrique subsaharienne ciblés.


L'objectif est de stimuler de nouveaux modèles commerciaux durables qui incitent et accélèrent le secteur privé à offrir un accès à l'énergie hors réseau abordable et propre à grande échelle au Burkina Faso, au Libéria et en Zambie.
 
BGFA soutient la fourniture de services énergétiques hors réseau modernes, propres, abordables et durables aux clients mal desservis des zones rurales et périurbaines. Pour inciter les entreprises d'énergie hors réseau à se développer, à se développer et à se développer dans des marchés et des zones difficiles, ils offrent un financement basé sur les résultats aux entreprises d'énergie privées qui ont déjà réussi à servir leurs clients avec une énergie durable.
 
BGFA est divisé en trois programmes de pays différents, un pour chacun des trois pays cibles: le Burkina Faso, le Libéria et la Zambie. La mise en œuvre des projets au titre de ces trois programmes de pays devrait commencer en 2021 et se terminer en 2025.
 
  • Programme de pays - Burkina Faso: Le programme de pays du Burkina Faso comprend un guichet unique de financement LS avec un lot de financement autonome (lot de financement n ° 1). Ce lot de financement est destiné aux systèmes autonomes, y compris les SHS, les solutions de cuisson propre et les systèmes pour les applications productives, ainsi que les nano-réseaux fonctionnant sur un modèle de location-achat / consommation-propre. Les technologies modulaires facilement transportables sont préférées.
  • Programme de pays - Libéria: Étant donné le stade précoce du marché des services énergétiques au Libéria, ce programme de pays comprend un guichet unique de financement LS avec deux lots de financement (lots de financement n ° 2 et 3). Le lot de financement n ° 2 est destiné à inciter les PSE à fournir des systèmes autonomes. Le lot de financement n ° 3 vise à soutenir des projets de mini / micro-réseaux.
  • Programme de pays - Zambie: Compte tenu du stade plus avancé du marché de l'énergie hors réseau en Zambie et des développements positifs du marché déjà obtenus grâce au programme pilote BGFZ, ce programme de pays comprend à la fois une fenêtre de financement LS et une fenêtre de financement DS. La fenêtre de financement LS est divisée en deux lots de financement (lots de financement 4 et 5). Le lot de financement n ° 4 est axé sur le soutien à la vente de systèmes autonomes par les PSE aux clients à faible revenu et aux clients des régions éloignées. Le lot de financement n ° 5 vise à soutenir la vente par les PSE de services énergétiques déployés via des mini et micro-réseaux.
 
Information sur le financement
 
  • Burkina Faso
    • Lot de financement n ° 1: jusqu'à 6,7 millions d'euros (autonome)
  • Libéria
    • Lot de financement n ° 2: jusqu'à 4,2 millions d'euros (autonome)
    • Lot de financement n ° 3: jusqu'à 2,5 millions d'euros (mini / micro-réseaux)
  • Zambie
    • Lot de financement n ° 4: jusqu'à 5,2 millions d'euros (autonome)
    • Lot de financement n ° 5: jusqu'à 6,6 millions d'euros (mini / micro-réseaux)
    • Lot de financement n ° 6: jusqu'à 5,2 millions d'euros (autonome)
 
Critère d'éligibilité
 
  • Les projets doivent être mis en œuvre au Burkina Faso, au Libéria et / ou en Zambie. 
  • Les candidats (c'est-à-dire les entreprises ESP individuelles demandant un financement BGFA1) ou les candidats principaux (c'est-à-dire les entreprises ESP, qui demandent un financement au nom d'un consortium de projet) doivent être des entreprises à but lucratif.
  • Les candidats / candidats principaux doivent être légalement constitués et inscrits au registre des entreprises à but lucratif du pays du projet ou s'engager à être incorporés et enregistrés en tant que tels avant de signer un éventuel contrat.
  • Les candidats / candidats principaux doivent se conformer à tous les cadres fiscaux, réglementaires et juridiques à la fois dans leur pays d'origine et dans le pays du projet (si différent).
  • Les candidats / candidats principaux sont autorisés à inclure des entités à but non lucratif, des institutions publiques, des organisations communautaires ou d'autres entités non commerciales pour participer à la mise en œuvre du projet en tant que sous-traitant important, partenaire de projet ou membre du consortium.
 

______________________________________________________________________________________________________________

 

Formation à l'intégrité compatissante pour les éducateurs en Afrique

  • Date limite                            : 18-sept.-2020
  • Donateur                               : Initiative africaine consciente

En collaboration avec Life University et The Global Youth Alliance for Kindness, Mindful African Initiative parraine un nombre limité d'éducateurs passionnés et engagés en Afrique pour participer au programme Compassionate Integrity Training (CIT), afin de développer des compétences essentielles qui les aideront à développer une plus grande résilience et s'adapter de manière adéquate au système éducatif en constante évolution.

CIT est un programme de formation en plusieurs parties qui cultive les valeurs humaines de base en tant que compétences dans le but d'accroître l'épanouissement individuel, social et environnemental. Le programme se concentre sur et se développe vers «l'intégrité compatissante» - la capacité de vivre sa vie conformément à ses valeurs avec une reconnaissance de l'humanité commune, l'orientation de base vers la gentillesse et la réciprocité. L'intégrité compatissante est obtenue grâce à l'acquisition de connaissances, de compréhension et d'un ensemble de compétences concrètes, et c'est ce qui protège contre les actions qui compromettent le bien-être de soi et des autres, donc la cultiver dans sa vie et dans sa communauté a un impact direct épanouissement individuel et collectif.

CIT comprend trois séries, chacune avec un ensemble de compétences couvertes:

  • Culture de soi (corps et esprit apaisants, pleine conscience éthique, conscience émotionnelle et autocompassion). 
  • Relation avec les autres (impartialité et humanité commune, pardon et gratitude, souci empathique, compassion).
  • S'engager dans les systèmes (apprécier l'interdépendance, s'engager avec discernement).

Les compétences s'appuient sur la compétence précédente avec chaque série, en commençant par l'exploration de soi, en se concentrant sur les autres, et enfin en passant à des réseaux et des systèmes plus larges dont ils font partie et avec lesquels ils s'engagent.

Durée du cours

Le cours CIT comprend 10 compétences qui sont complétées par des sessions animées en ligne / hors ligne, une rédaction réflexive et une journalisation contemplative. Il faudra une session de 2 heures pour animer 1 compétence. Cette formation s'étalera sur 10 semaines (1 compétence sera animée chaque semaine). La formation débutera le lundi 28 septembre 2020 à 11h00 GMT et les sessions auront lieu tous les lundis à la même heure pour toutes les sessions. Notez qu'il n'y a pas de devoirs et / ou de tests dans CIT.

 

Pour plus d'information cliquer sur ce lien

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’Union européenne demande des propositions pour la promotion des droits de l’homme dans les prisons et les petites mines artisanales au Burkina Faso

Octroi (Montant) 500 000 à 1 000 000 $.

Délai : 13 octobre 2020

En réponse à la situation des droits de l’homme dans les sites miniers artisanaux à petite échelle, en particulier dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants, et compte tenu de l’ampleur du phénomène burkinabè, l’Union européenne a souhaité contribuer, à partir de 2016, à la promotion et à la protection des droits de l’homme des populations par la mise en place et le développement d’une protection intégrée des droits de l’homme , en particulier ceux des enfants des sites traditionnels d’extraction d’or..

Bailleur : Union Européenne

Eligibilité :

Pour être admissible à une subvention, le demandeur principal doit :

 

  • être une personne morale et
  • n’ont pas de motif de profit et
  • appartiennent à l’une des catégories d’organisations suivantes: organisation non gouvernementale, telle que définie à l’article 156 du règlement financier de l’Union européenne et
  • au Burkina Faso et/ou dans un pays tiers éligible lorsque, dans ce dernier cas, les statuts sont enregistrés localement et/ou qu’un protocole d’accord a été conclu et
  • être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec les co-demandeurs et l’entité ou les entités affiliées, et ne pas agir en tant qu’intermédiaire et
  • avoir une représentation officielle au Burkina Faso avec un personnel permanent et
  • prouver qu’ils ont régulièrement effectué des activités pendant une période supérieure à 2 ans dans le domaine du lot pour lequel la proposition a été présentée.

 

Pour plus d’infos et pour postuler, suivez le lien suivant : https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1595844550697&do=publi.detPUB&searchtype=QS&orderby=upd&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=1&aoref=169555

 

_